Le nouveau plan d’utilisation du réseau renforce les priorités du trafic marchandises

Le plan d’utilisation du réseau 2018 approuvé dernièrement par l’Office fédéral des transports place les trafics voyageurs et marchandises sur un pied d’égalité. Le fret ferroviaire gagne ainsi en priorité, ce que CFF Cargo salue.

La nouvelle loi sur le transport de marchandises est entrée en vigueur le 1er juillet 2016. Elle offre une nouvelle base légale pour le transport ferroviaire de marchandises sur tout le territoire. Dans ce cadre, la Confédération confère davantage de sécurité de planification au fret ferroviaire en lui réservant des capacités de sillons à long terme. Pour la première fois, un plan d’utilisation a été établi pour 2018. Il répartit les capacités du réseau ferroviaire entre les trafics voyageurs et marchandises selon des critères prédéfinis. La définition actuelle des priorités, donnant la priorité au trafic voyageurs cadencé par rapport au fret ferroviaire, est supprimée.

Mais pourquoi le trafic marchandises doit-il fonctionner également aux heures de grande affluence pour le trafic voyageurs? Ces dernières décennies, les marchandises étaient avant tout transportées en train durant la nuit. Or, cela a changé. En effet, la part de biens de production et de consommation transportés par CFF Cargo progresse par rapport au volume de marchandises brutes telles que le bois ou l’acier. En outre, les cadences progressent dans le secteur de la logistique. Avec son nouvel horaire cadencé, CFF Cargo a réagi à cette nouvelle donne. Depuis décembre 2016, elle traite les grands sites jusqu’à trois fois par jour, contre une seule fois auparavant. Ce faisant, elle essaie autant que possible d’éviter les heures de pointe du trafic voyageurs.

Comme pour le trafic voyageurs, il est crucial pour le trafic marchandises de pouvoir s’appuyer sur un horaire performant pour être en mesure de garantir l’approvisionnement du pays. En effet, avec le trafic par wagons complets, CFF Cargo apporte une contribution substantielle – 25% de la prestation de transport route/rail – à la chaîne de l’offre logistique de l’économie suisse. Ce n’est que si les trains de CFF Cargo circulent ponctuellement et au bon moment que nous pouvons assurer que les rayons des magasins Migros et Coop soient bien garnis et que le courrier de La Poste soit distribué à temps. En outre, le ciment d’Holcim doit être placé dans des wagons immédiatement après sa production, en vue de son transport. Ainsi, le matériau de construction arrive au chantier dans la condition chimique voulue (voir article dans l’avant-dernier magazine Cargo, page 8).

Auteur

SBB Cargo
SBB Cargo

909 articles

Répondre

Vous pouvez utiliser les tags suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>