High-tech à profusion dans le tunnel de base du Gothard

Sans communication, rien ne va dans le plus long tunnel ferroviaire du monde. Réseaux radio et téléphonique, bornes d’appel d’urgence et lignes de données garantissent une joignabilité permanente.

Dans l’ouvrage du siècle, on n’installe pas uniquement des rails, des aiguillages et des voies ballastées. L’on installe aussi 3200 kilomètres de câbles en cuivre, 2631 kilomètres de fibres optiques, 2200 armoires électriques, 10 000 lampes ainsi que de nombreux transformateurs, panneaux lumineux, bornes d’appel d’urgence et téléphones. Sans compter la multitude d’installations de sécurité: 712 compteurs d’essieux, 928 balises, 426 panneaux d’annonce, quatre postes d’enclenchement, un Radio Block Center (centrale de gestion) et une station pour la technique de commande ferroviaire.

Kabelverlegung (c) Alpiq«En réalité, le tunnel fait même nettement plus que 57 kilomètres de long, car avec toutes les galeries de raccordement et d’accès et les puits, l’ensemble du système du tunnel mesure plus de 152 kilomètres», explique Bruno Kolmann, Channel Sales Manager chez Alcatel-Lucent Entreprise Suisse. L’entreprise informatique est responsable de la planification, de la gestion de projets, de la livraison clé en main, de l’intégration et des tests complets du réseau de communication par câbles, du réseau radio, d’un réseau sécurisé hautement disponible pour les liaisons avec le système du poste d’enclenchement et d’un réseau WDM (Wavelength Division Multiplexing).

Ce dernier assure la liaison avec le système de commande du tunnel. Le réseau fixe dans le tunnel comprend un réseau de données et des services linguistiques pour la communication d’exploitation. A cela s’ajoute un réseau radio basé sur le système radio GSM-R (pour Railway) et Private Mobile Radio (PMR). Il sert à l’exploitation et à la maintenance de la technique ferroviaire, mais sera également utilisé pour la transmission d’informations à la signalisation en cabine ETCS niveau 2 et pour la communication d’urgence. Ce réseau radio est par ailleurs disponible en tant que plate-forme pour des fournisseurs de téléphonie mobile qui souhaitent offrir leurs services sur la ligne du Gothard.

«Equiper d’un réseau fixe un site d’une telle envergure est un véritable défi. Pour ce projet, nous avons implémenté un réseau ultra moderne qui est suffisamment robuste pour les conditions environnantes et en même temps suffisamment flexible pour s’adapter en cas de besoin», déclare B. Kolmann.
Dans le tunnel de base du Gothard, les experts assurent la communication déjà pendant les travaux. En outre, un réseau convergeant pour la communication vocale et de données comprenant plus de 500 commutateurs et 620 téléphones avec signalisation visuelle a été installé dans l’ensemble du tunnel et dans les bureaux de chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.