Big Data pour l’environnement: Entre obligations et pression sur les marges

«Une solution Big Data sur mesure peut contribuer à réduire à la fois les coûts d’exploitation et les émissions de CO2», dit Dieter Haselsteiner, spécialiste de T-Systems.

Dans de nombreux pays, le transport routier joue un rôle décisif en termes d’émissions de CO2. C’est pourquoi l’UE compte réduire de plus de la moitié les émissions de gaz à effet de serre générées par les transports d’ici 2050. Les sociétés de transport seront donc confrontées à de nouvelles obligations et réglementations ainsi qu’à des investissements supplémentaires entraînant dans leur sillage des hausses de coûts. Les gestionnaires de flottes seront contraints de revoir fondamentalement leurs coûts à la baisse. Big Data permet dès aujourd’hui de reconnaître facilement l’ensemble des potentiels d’économies et d’améliorations à travers une analyse constante des données relatives aux véhicules et à l’environnement.

Foto_2015_01-04_S25

Conduite écologique = conduite économique
Le style de conduite, également contrôlable par des applications Big Data, joue aussi un rôle dans la quantité des émissions de CO2 produites. Il est en effet possible d’influencer directement le comportement de conduite de manière à réduire la consommation de carburant grâce aux données transmises en temps réel de la cabine du conducteur à un organe central. Ces données permettent également de déterminer quels sont les conducteurs qui devraient opter pour un style de conduite plus respectueux des ressources et quels trajets permettent des économies de carburant supplémentaires. Il est en outre possible de donner des conseils ciblés visant à améliorer la conduite et la consommation de carburant et à réduire les émissions de CO2 grâce à des programmes de formation basés sur des systèmes informatisés. Le simple affichage des émissions de CO2 en temps réel, à l’aide d’un instrument à bord du camion, peut pousser le chauffeur à une conduite plus économique.

Une planification juste source d’économies
La solution Big Data permet aux entreprises d’éviter les trajets à vide, grâce à une planification efficace des itinéraires et du fret, et de procéder à un chargement optimisé des véhicules. La planification opérationnelle de la flotte peut être optimisée et simplifiée par des visualisations bien conçues. Les trajets réguliers permettent d’évaluer individuellement et collectivement les données des véhicules. Des modèles mettant en lumière des potentiels d’économies supplémentaires que constituent p. ex. les kilomètres superflus, qui n’ont pour seul effet que de renchérir les prix des produits et des prestations, sont créés sur la base de ces évaluations. Grâce aux solutions Big Data, l’organe central connaît en outre l’emplacement actuel des véhicules et peut ainsi communiquer des délais de livraison précis aux clients. Un système de navigation intelligent des véhicules permet aussi de contourner les engorgements routiers, voire de les éviter.

Big Data, une opportunité et un défi à la fois
Les transporteurs qui investissent dans une solution Big Data disposent d’un avantage concurrentiel de taille, car ils sont en mesure d’exploiter les potentiels d’amélioration et de réduire leurs émissions de CO2 et leurs coûts d’exploitation à long terme. Ils peuvent aussi garantir une totale transparence vis-à-vis de leurs clients et de la législation.

La fiabilité des résultats des analyses Big Data dépend de la qualité des données. Il n’y a pas de solution standard, mais les structures de traitement/mémorisation des données doivent être intégrées afin que l’analyse soit fondée sur une base de données la plus large et la plus homogène possible et que du personnel compétent soit disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *