Entreprises de fret ferroviaire dans les pays voisins (1): Fret SNCF

CFF Cargo a renoué avec l’équilibre des comptes en 2013, pour la première fois depuis plus de 40 ans. Elle s’est astreinte à des efforts douloureux pour y arriver. Qu’en est-il des entreprises de fret ferroviaire nationales des pays voisins? Voici une série d’articles à ce sujet.

Foto: SNCF
Photo: SNCF/Sébastien Godefroy

Fret SNCF est la plus importante entreprise de transport ferroviaire de marchandises de France. Elle est active sur tous les corridors de fret d’Europe. Sur le continent, c’est la troisième entreprise la plus importante dans son domaine, derrière DB Schenker Rail. Entreprise de droit public, Fret SNCF compte 8000 collaboratrices et collaborateurs et fait partie du groupe SNCF. Comme CFF Cargo naguère, Fret SNCF (autrefois SNCF Marchandises) doit relever d’importants défis financiers. L’entreprise est en déficit depuis 1999.

L’an dernier, Sylvie Charles a expliqué au périodique allemand «Deutsche Verkehrszeitung» (DVZ) que le réseau français doit faire face à deux grandes difficultés. L’une est l’importante désindustrialisation du pays, qui s’est faite au détriment du chemin de fer. L’autre est le refus, de la part d’un nombre grandissant de clients, de s’engager dans des relations d’affaires à long terme. Selon la patronne du segment fret de la SNCF, plus personne n’est prêt à présenter des estimations de volume pour un délai de 12 à 18 mois. Les prévisions sont actuellement à 4 mois, au maximum.

Outre Fret SNCF, l’entreprise de droit privé VFLI fait également partie du secteur fret de la SNCF. Celle-ci regroupe toutes ses prestations de logistique sous la marque SNCF Geodis: en 2008, elle a acquis le groupe spécialisé Geodis. Depuis la libéralisation du fret en 2006, la part de marché de l’entreprise nationale est tombée à 63%.

Fret SNCF en chiffres

Effectif: 8000
Véhicules moteurs: 850
Points de desserte: 800
Chiffre d’affaire: 1,1 mia EUR

Fret SNCF a connu d’importants problèmes avec le trafic par lotissements. Le réseau des points de desserte a dû être fortement réduit à des fins d’économies. Mais l’impression que l’entreprise se retire du terrain est trompeuse selon Sylvie Charles. Elle trouve sa source en 2008, lorsque le trafic par lotissements a connu un recul de 50%. «Notre entreprise ferroviaire est active dans tout le pays», a-t-elle ajouté. Aujourd’hui encore, Fret SNCF s’appuie sur un réseau de plus de 800 points de desserte.

Sous la marque Captrain, SNCF Geodis propose des transports dans toute l’Europe. Une production transfrontalière conjointe entre CFF Cargo et SNCF Fret fonctionne depuis juin 2007 entre Mulhouse et Buchs (SG). Cette coopération simplifie le trafic ferroviaire de marchandises transfrontalier est-ouest sur ce tronçon, ce qui renforce sa compétitivité face au trafic routier. Depuis, les trains de marchandises peuvent franchir les frontières sans changer de mécanicien ni de locomotive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *