«Gotthard»: des vedettes et une foule de figurants

Le plus grand projet de téléfilm de toute l’histoire de la télévision en Suisse fait intervenir des acteurs connus et plusieurs centaines de figurants. Cette fiction documentaire fera son apparition sur les écrans de Suisse, d’Autriche et d’Allemagne à la fin 2016, au moment de l’entrée en service du tunnel de base du Saint-Gothard.

Réalisé par Urs Egger sur un scénario de Stefan Dähnert, ce film raconte comment le plus long tunnel ferroviaire du monde a été percé, à la fin du XIXe siècle. Au cœur de l’intrigue, se trouve Anna, fille de charretier suisse, Max, ingénieur allemand, et Tommaso, mineur italien. Ces trois jeunes gens se rencontrent dans l’ambiance fébrile des débuts des travaux. La dureté de ces derniers va les rapprocher, avant que l’amour et les progrès technologiques ne se chargent de les séparer, voire de les opposer. Tous participent à la construction du tunnel. L’évolution de leurs relations les oblige à prendre constamment position. Ils finissent toujours par se retrouver. Fondée sur des faits historiques, l’action, à la fois complexe, captivante et émouvante, est racontée de leur point de vue.

Le rôle principal féminin de cette prestigieuse production de la SRF est tenu par l’actrice austro-suisse Miriam Stein («Goethe!»), ballottée entre deux hommes dans le cadre de cette fiction. À l’écran, la fille de la vedette de télévision Dieter Moor est entourée de l’acteur allemand Maxim Mehmet, connu grâce à la série «Tatort», et du Suisse Pasquale Aleardi («Honig im Kopf»).

Des acteurs de renom joueront les rôles secondaires. Carlos Leal («Le Croque-mort») jouera par exemple l’ingénieur et entrepreneur Louis Favre. Roeland Wiesnekker («Tatort»), Max Simonischek («Akte Grüninger»), Cornelius Obonya, Joachim Król («Tatort»), Peter Jecklin, Christoph Gaugler et Marie Bäumer («Qui peut sauver le Far West?») figurent ainsi dans la distribution.

Le tournage aura lieu entre autres à Valendas, Andermatt et Lucerne, jusqu’au 27 novembre. Hors de Suisse, certaines scènes seront tournées à Prague et Cologne.

Ce film devrait paraître sur les écrans à la fin 2016, lors de la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard.

Des figurants intéressés s’adressent ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *