Le tunnel de base du Saint-Gothard passé au crible

Dans le cadre des essais techniques du tunnel de base du Saint-Gothard (TBG), CFF Cargo a réalisé en qualité de seule entreprise de transport de marchandises 29 courses d’essai. Ces tests portent sur trois aspects distincts: la dynamique de marche, les wagons/le chargement ainsi que la technique des locomotives.

En ce qui concerne la dynamique de marche, les contrôles portent sur le respect des horaires de passage et des vitesses minimales requises, et ce pour différentes variantes de traction et des chargements allant jusqu’à 2500 tonnes. Les résultats des analyses effectuées sont pris en compte pour les outils de planification des sillons ainsi que pour les directives d’exploitation du TBG. Les premiers tests concernant l’aptitude des wagons et du chargement à circuler dans le tunnel n’ont montré aucun effet négatif notable au niveau du chargement. Les conditions de pression ainsi que les flux d’air présents dans le tunnel ont entraîné un relâchement au niveau des bâches et de leurs supports chez certains semi-remorques/camions et causé une augmentation de la quantité de poussière lors du passage d’un train transportant du sable/gravier. Une analyse approfondie est en cours pour déterminer les causes exactes. Le cas échéant, les prescriptions de chargement ainsi que la procédure de contrôle seront modifiées. Une attention particulière est également accordée à la technique des locomotives utilisées sur l’axe nord-sud: aucune irrégularité n’a été constatée au niveau du fonctionnement des Re 420, des Re 620 et des BR 185, et ce également à pleine charge. À l’avenir, ces locomotives pourront donc être utilisées sans restriction dans le TBG.

À partir de la mi-juillet 2016, dans le cadre des essais d’exploitation, CFF Cargo fera circuler dans le tunnel des trains de marchandises commerciaux en service normal. Ces trajets seront mis à profit pour effectuer des contrôles spécifiques jusqu’à la mise en service du TBG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *