100 jours avant la mise en service du tunnel de base du Saint-Gothard

L’exploitation régulière du tunnel de base du Saint-Gothard va commencer le 11 décembre. Les CFF se trouvent donc à quelque 100 jours du coup d’envoi d’une nouvelle ère du chemin de fer sur l’axe nord-sud du Saint-Gothard. La ligne de plaine à travers les Alpes permettra d’améliorer les prestations destinées aux clients du trafic marchandises et voyageurs grâce à une réduction des temps de trajet et une optimisation de la fréquence et de la fiabilité des liaisons.

«Grâce au tunnel du Saint-Gothard, nos trains transportant du gravier pourront circuler avec une longueur optimale de 20 wagons et ne nécessiteront qu’une seule locomotive», a rappelé Gerd Aufdenblatten, CEO de Central Europe West et de Holcim (Suisse) SA à l’occasion de la conférence de presse qui s’est tenue aujourd’hui à Flüelen. De plus, il permettra un fort développement du trafic marchandises, comme l’explique Nicolas Perrin, responsable CFF Cargo: «À l’heure actuelle, 180 trains de marchandises circulent chaque jour. Après la mise en service du tunnel de base du Ceneri fin 2020, ce chiffre pourra s’élever jusqu’à 260 trains.» Avec la ligne de plaine, des trains d’une longueur de 750 mètres pour un poids total allant jusqu’à 2000 tonnes et tractés par une seule locomotive à six essieux pourront désormais circuler. À partir du 5 septembre, dans le cadre de courses d’essai, les CFF feront circuler les premiers trains de marchandises commerciaux dans le TBG. D’ici à sa mise en service le 11 dé-cembre prochain, environ 4500 trains – dont environ 2200 trains de CFF Cargo vont circuler dans le nouveau tunnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *