Sika prolonge son contrat avec CFF Cargo

L’entreprise Sika, spécialisée dans la chimie du bâtiment, a prolongé de deux ans son contrat conclu avec CFF Cargo – une décision qui ne va pas de soi au vu de la force actuelle du franc. L’un des principaux arguments concernait le caractère écologique des transports par train.

Zug mit Wechelbehältern

L’entreprise de chimie du bâtiment Sika Suisse SA a récemment prolongé pour les années 2017 et 2018 son contrat d’importation de mortier conclu avec CFF Cargo. Le mortier est acheminé par camion (photo en bas) du site de production de Sika situé à Bludenz (région du Vorarlberg en Autriche) jusqu’à la gare marchandises de Bludenz, où les conteneurs sont chargés sur un train.

L’entreprise Rail Cargo Austria (RCA, qui appartient à l’entreprise autrichienne ÖBB) les transporte ensuite jusqu’à la frontière. Là, CFF Cargo prend la relève jusqu’à Birr, où Sika possède un centre logistique. Le contrat porte sur le transport de 12 000 tonnes minimum par an. Trois porte-conteneurs équipés de caisses mobiles sont mis en service par RCA dans ce but.

Vorlauf im Lastwagen für Sika-Transport

Marco Pisottu, conseiller à la clientèle chez CFF Cargo, exprime sa satisfaction: «À l’heure actuelle, au vu de la force du franc, la décision de prolonger le contrat n’allait pas de soi.» CFF Cargo prend en charge les formalités de dédouanement.

L’un des arguments déterminants ayant motivé Sika à opter pour le train portait sur la dimension écologique de ce dernier. Ainsi, le train génère cinq fois moins de gaz à effet de serre que le camion. Sika a compensé l’année dernière les émissions produits par ses transports ferroviaires en soutenant des projets de protection du climat en Suisse et à l’étranger. CFF Cargo collabore dans ce domaine avec l’organisation environnementale myclimate.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *