Entièrement consacré à l’avenir et au tunnel de base du Gothard

190 clients se sont rendus à Cadenazzo jeudi. Le Congrès des clients de CFF Cargo a été organisé cette année sur le site du terminal pour le trafic combiné. CFF Cargo a choisi de parler du tunnel de base du Gothard, du trafic de marchandises par wagons complets 2017 et de l’automatisation avec ses clients à l’endroit même où l’on transborde habituellement des conteneurs.

Dans son allocution, Nicolas Perrin, CEO de CFF Cargo, a souligné l’importance du tunnel de base du Gothard pour le trafic de marchandises: «Nous acheminons plus rapidement des trains plus longs et plus lourds vers le Tessin – et ce, de plus, avec une locomotive au lieu de trois. Un réel bond en avant en termes d’efficacité, les Alpes ne sont plus une barrière.» CFF Cargo annonce dans le même temps l’avènement d’une nouvelle ère pour le trafic de marchandises, avec le lancement du trafic de marchandises par wagons complets 2017 (TWC) lors du changement d’horaire. L’entreprise ferroviaire réitère son intention de continuer à miser sur le TWC à l’avenir. «Nous équipons notre flotte d’une intelligence de base et évoluons ainsi par étapes vers l’avenir», explique N. Perrin.

Le président du Conseil d’Etat tessinois, Paolo Beltraminelli, établit la comparaison entre le premier et le second tunnel du Gothard: «Le premier tunnel du Gothard de 1882 a relié le Tessin à la Suisse, le second, le tunnel de base du Gothard, fait en sorte que le Tessin se rapproche du centre de la Suisse.» Fabio Regazzi, conseiller national, insiste lui aussi sur le rôle du chemin de fer pour le Tessin. Selon lui, la Suisse a construit la NLFA à l’aide d’énormes investissements et cela a permis d’intégrer le pays dans le réseau européen du trafic de marchandises. Mais il ne faudrait pas que la Suisse se repose sur ses lauriers. Elle doit, au contraire, proposer de nouvelles visions pour le trafic sur l’axe nord-sud.

Les participants au débat étaient unanimes pour déclarer que le nouveau tunnel rendait le trafic de marchandises plus stable, plus rapide et plus efficace. Ueli Lüdi, responsable Distribution et transports systématisés de la Poste, pourra accrocher plus de wagons à un même train à partir du changement d’horaire et augmenter ainsi l’efficacité. Pour Alessandro Valenti, Director Sales and Operations Shuttle Net de Hupac, c’est la rapidité qui prime parce qu’elle constitue un élément essentiel sur le marché dynamique du Tessin.

Les discours et débats ont été suivis par le grand point fort du congrès: le train de l’innovation s’est avancé dans le terminal, chacun des wagons s’affichant sur l’écran avec son numéro, prouesse rendue possible par la RFID et un lecteur. Les wagons intelligents laissaient ainsi entrevoir la logistique du futur, avec des conteneurs réfrigérés alimentés par le courant de la locomotive, la technique de pesée, le GPS, le système de capteurs des portes et la plateforme Swiss Split qui permet aux chariots élévateurs d’accéder aux wagons. Les conteneurs de fret maritime peuvent ainsi être facilement déchargés depuis le quai. Les clients intéressés ont également eu l’occasion de voir un attelage automatique ainsi qu’un bogie innovant et un frein à main électrique.

Les invités pouvaient se rendre aux différents stands pour s’informer sur l’offre internationale avec Swiss Split, demander des explications détaillées sur la stratégie d’automation et sur l’effet de levier du matériel, à savoir les wagons qui joueront un rôle essentiel pour l’avenir de CFF Cargo. Grâce à la séparation du soubassement et de la structure supérieure, CFF Cargo sera plus flexible dans l’utilisation du matériel roulant. Concernant le TWC 2017, les clients se sont fait expliquer la logique de réservation et ont eu l’occasion de visualiser l’exploitation des capacités des trains sur quelques liaisons. Cela fonctionne comme pour une chambre d’hôtel: il faut réserver en premier pour être sûr de partir.


Vidéo: CFF Cargo Congrès des clients 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *