L’incubateur à idées de CFF Cargo.

Dans la nouvelle salle de CFF Cargo consacrée à l’innovation, des groupes de projet font germer et mûrir leurs idées. Les chaises colorées et le canapé rouge sont nettement plus propices à la créativité que les traditionnels bureaux à tendance terne.

Olten Aarepark, siège de CFF Cargo, premier sous-sol. À l’entrée de la salle, une grande table en bois entourée de chaises au design moderne nous accueille. Elle repose sur un tapis arborant des motifs géométriques très tendance. Sur la table, des ours d’or et des chocolats nous font de l’œil, entre d’élégantes petites plantes et des stylos colorés. Nous nous trouvons dans l’«Innoterminal» de CFF Cargo. Cette salle atypique consacrée à l’innovation a ouvert ses portes au printemps 2017. On se croirait presque dans la Silicon Valley. Tout y est conçu pour stimuler la créativité et encourager la collaboration intersectorielle.

Loin des bureaux impersonnels.

À droite de la table s’élève un imposant tableau aimanté, qui sert aujourd’hui de support à de petites fiches, à des schémas abscons et à des termes jargonnants dont seuls des informaticiens peuvent saisir le sens. Plus loin, un canapé rouge aux coussins multicolores se déploie devant un écran géant. Une musique de fond crée une atmosphère à la fois douce et stimulante. On se sent un peu comme dans son salon – ou dans les locaux d’une start-up. Car c’est ici que germent, dans une démarche collective, les idées et les projets d’innovation.

Dans l’«Innoterminal», les esprits créatifs font mûrir leurs idées puis les modélisent sans tarder sur des mood boards ou sur l’écran géant. «L’Innoterminal est parfait pour s’extraire des bureaux classiques des étages supérieurs, un peu froids et impersonnels, et développer de nouveaux projets», résume Gianpaolo Leccardi, responsable «Interface clients numérique». Pour lui, une atmosphère propice à l’inspiration est très importante pour les projets qui exigent des idées et des interactions nouvelles. Mais ne vous imaginez pas que l’ambiance de l’«Innoterminal» est au délassement: sa raison d’être étant de fournir un cadre propice à la conception de projets, les résultats sont régulièrement évalués.

L’«Innoterminal» n’est pas seulement occupé par le groupe de projet «Interface clients numérique». Le team «Automatisation» y a aussi réalisé un atelier. Philipp Thalmann, chef de projet senior, ne tarit pas d’éloges sur cette salle si savamment aménagée. Pourquoi les groupes de projet ne peuvent-ils pas utiliser des salles de réunion classiques? «Nous le faisons aussi, bien entendu. Mais nous avons parfois besoin d’un endroit où nous pouvons évoluer plus librement, surtout pour les projets d’innovation, rétorque Philipp Thalmann, et cette salle remplit parfaitement cette fonction.»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *