Chantier de Luino: défis supplémentaires pour le trafic international des marchandises.

Cela fait deux mois que le tronçon passant par la ligne de Luino est interdite au trafic de marchandises. Malgré la déviation prévue du trafic via l’axe du Lötschberg-Simplon, les capacités atteignentn leurs limites sur les deux axes nord-sud. Constituée à court terme, une task force conjointe des CFF et de Rete Ferroviaria Italiana (RFI) étudie à présent la possibilité de reporter certains chantiers de nuit. Cela, afin que le trafic marchandises bénéficie de capacités supplémentaires à partir de septembre.

Dans le cadre de l’aménagement du corridor de 4 mètres pour le trafic marchandises, l’axe de Luino (Luino–Novare) est fermé depuis juin 2017, jusqu’au changement d’horaire de la fin de l’année. En accord avec les entreprises de transport ferroviaire, environ 160 trains seront déviés durant la période du chantier via l’axe Lötschberg-Simplon et Domodossola. En prévision, l’exploitant du réseau italien RFI a pris plusieurs mesures visant à augmenter les capacités. Les CFF et RFI ont planifié les différentes phases du chantier en prévoyant suffisamment de capacités sur l’ensemble du corridor même lors des périodes de fermeture totale de la voie.

Report de travaux pour dégager des capacités.

Deux mois après le début du chantier, force est de constater que la demande de transport évolue nettement plus favorablement que redouté par les ETF de Cargo. Compte tenu de la forte fréquentation sur l’axe du Lötschberg, toute perturbation des conditions d’exploitation entraîne des retards difficiles à combler et susceptibles de faire perdre des clients aux ETF. Pour y faire face, les CFF ont mis sur pied une task force ayant pour mission de trouver des solutions pour améliorer la situation: à partir du mois de septembre, les CFF et RFI renonceront à certains chantiers de nuit pour permettre à un nombre suffisant de trains de circuler via Chiasso sans encombre. Par ailleurs, les CFF ont décidé de reporter les travaux d’aménagement prévus à Chiasso à une date ultérieure. Les décisions requises à cet effet seront prises dans les prochains jours afin de désamorcer la situation dès le début du mois de septembre. La nécessité de restreindre davantage les travaux sera évaluée au fur et à mesure du chantier en tenant compte de l’évolution de la situation sur le corridor.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *