La Poste mise sur des transports respectueux de l’environnement avec CFF Cargo

Pour le transport de lettres et de colis, La Poste Suisse continue de recourir aux services de CFF Cargo, trait d’union important entre ses grands centres de tri. En janvier, les deux grandes entreprises ont confirmé la prolongation de quatre nouvelles années de leur déjà longue collaboration.

 

En janvier, les deux grandes entreprises ont confirmé dans un contrat-cadre la prolongation de quatre nouvelles années de leur déjà longue collaboration. Pour la suite et jusqu’en 2022, les deux parties estiment que la qualité très élevée et le bon fonctionnement des processus sont des éléments clés. Les arguments d’ordre écologiques relatives au transfert sur le rail sont tout à fait fondés. Les transports ferroviaires génèrent douze fois moins d’émissions de CO2 que les transports routiers. Alors que chaque jour, 60 trains postaux acheminant des lettres et des colis sillonnent la Suisse, la préférence pour le rail n’est pas sans impact.

Ce que l’on commande aujourd’hui en ligne peut être réceptionné le lendemain à domicile. Les besoins de la clientèle ont un impact direct sur le rythme de fonctionnement logistique. La Poste et CFF Cargo mettent tout en œuvre pour y répondre. Les deux entreprises ont aussi cette ambition pour la distribution des plus de cinq millions de lettres qui circulent chaque jour.

Le parcours d’une lettre de Simplon à Vals

Pour mettre en évidence les différentes étapes de cette logistique, prenons l’exemple d’une lettre confiée à la poste au village de Simplon et arrivant le lendemain à Vals. Une lettre remise à 17h45 au courrier quitte Simplon à 18h02 en CarPostal. Elle arrive à 18h57 à Brigue et quitte le Valais en train à 20h30 après son transbordement. Peu avant 23 heures, la lettre arrive à Härkingen. C’est là que se fait le tri par format, par urgence et par région de distribution. Le voyage continue en train dès 0h50. 39 minutes plus tard, la lettre arrive au centre courrier de Zurich Mülligen pour un nouveau tri. De 3h00 à 4h16, la lettre reprend le train jusqu’à Landquart, d’où elle est acheminée dans le compartiment bagages du CarPostal vers Ilanz, où elle est à nouveau transbordée. 39 minutes après son arrivée, notre lettre valaisanne aborde sa dernière étape d’Ilanz à Vals, où elle arrive en CarPostal à 7h25. Et à 8h00, 14 heures après avoir été remise à Simplon, la lettre attend d’être retirée dans une case postale à Vals.

2 commentaires à “La Poste mise sur des transports respectueux de l’environnement avec CFF Cargo

    1. Les trois nouveaux centres de colis sont destinés à la collecte et à la distribution régionales et, à ma connaissance, n’ont pas de voie de raccordement au réseau ferroviaire. Pour connaître le concept logistique exact prévu, veuillez vous adresser à La Poste Suisse.

Afficher tous les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *