Début de la deuxième phase d’analyse des points de desserte

Annoncée en mars 21018, l’analyse des points de desserte faiblement fréquentés entre à présent dans une nouvelle phase. Ces prochains mois, CFF Cargo analysera 140 points de desserte supplémentaires dans toute la Suisse, impossibles à exploiter de manière rentable en raison de leur faible fréquentation. CFF Cargo envisagera les solutions possibles avec les clients concernés.

Le processus de la deuxième phase d’analyse des points de desserte faiblement fréquentés a débuté en février 2019. Au préalable, CFF Cargo a informé les acteurs politiques et les autorités des cantons concernés. À présent, CFF Cargo s’entretient avec les clients et élabore des solutions avec eux. Ces solutions seront ensuite mises en œuvre au moment du changement d’horaire 2019/2020. Au lieu de procéder à deux étapes d’analyse, CFF Cargo regroupe tout en une seule phase, d’ici au changement d’horaire 2019/2020. Cela raccourcira le processus et offrira de la sécurité et de la stabilité à la clientèle et au marché.

Dans un premier temps, 35 points de desserte ont été analysés dans le canton du Jura ainsi que dans l’Oberland bernois. Les solutions retenues permettent de maintenir sur le rail environ 80% des marchandises. Actuellement, 90% des wagons transitent par la moitié des 344 points de desserte. CFF Cargo souhaite continuer à renforcer le trafic par wagons systématique dans les espaces économiques présentant d’importants volumes de marchandises et proposer ainsi à leurs clients une offre régulière, fiable et performante, basée sur les atouts du rail.

Rien qu’entre 2011 et 2017, les quantités transportées ont chuté de plus d’un tiers à une moyenne d’environ deux wagons par jour. En 2018, la tendance s’est poursuivie: Le trafic par wagons complets de détail a reculé de 2,4% par rapport à l’année précédente, et demeure sous forte pression. Dans ce cadre, CFF Cargo examine donc en amont avec ses clients les alternatives possibles à une desserte quotidienne fixe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *