Introduction à l’ABC des wagons de marchandises

Mitarbeitende von SBB Cargo begutachten einen Güterwagen

CFF Cargo dispose encore de 36 types différents de wagons de marchandises bien que leur nombre ait diminué au cours des dernières années. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver lorsqu’il s’agit, par exemple, de guider les clients de façon compétente dans leur recherche des wagons les mieux adaptés à leurs besoins. Dans le cadre d’une formation interne de CFF Cargo dans la gare de marchandises de Bâle, les participants ont bénéficié d’une introduction au b.a.-ba des wagons de marchandises.

Urs Dannenhauer de CFF Cargo a ainsi expliqué que, pour les marchandises peu fragiles de gros tonnage telles que le charbon, la ferraille, le bois à papier ou les betteraves à sucre, on optait en général pour un wagon ouvert. Pour les marchandises sensibles à l’humidité comme le sucre et le papier, il est plutôt recommandé d’utiliser un wagon couvert. Les wagons à parois coulissantes sont appréciés pour les marchandises sur palettes parce qu’on peut facilement les charger latéralement depuis le quai, à l’aide d’un chariot élévateur. Les wagons plats, quant à eux, ne possèdent pas de parois latérales ou uniquement des parois basses, et conviennent ainsi au transport de grumes, de véhicules, d’acier et de matériaux de construction. Les ranchers empêchent les troncs d’arbre de rouler. Certains wagons plats peuvent également transporter des conteneurs.

Certains types de wagons étaient exposés pour la durée de la manifestation. La vingtaine de participants présents a eu l’occasion de constater sur place qu’il fallait beaucoup de force pour ouvrir les parois coulissantes d’un wagon et ils ont été étonnés de voir comme ils étaient spacieux. Ivon Röder travaille dans le secteur d’activité Production de CFF Cargo et s’est montré satisfaite de la formation: «Dans mon travail quotidien de planification du réseau pour le trafic de marchandises par wagons complets, j’ai affaire à différents types de wagons et aujourd’hui, j’ai pu les voir de près», se réjouit-elle. La manifestation a été agrémentée d’un film du cascadeur hollywoodien Oliver Keller sur la sécurité au travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *