Sans embouteillage entre le Tessin et la Suisse allemande

CFF Cargo collabore toujours plus avec des transporteurs routiers qui gèrent eux-mêmes la disposition de leurs camions. Depuis mai 2013, Fattorini Autotrasporti Sagl en fait partie.

Fattorini in DietikonJour après jour, CFF Cargo achemine, pour le compte de Fattorini, vêtements, produits frais ou chimiques dans des caisses mobiles, du nord vers le sud et inversement. La nouvelle offre «Rail & transbordement» est particulièrement intéressante pour l’entreprise familiale tessinoise Fattorini et ses 76 collaborateurs. Avant tout en raison de la bonne liaison entre le Tessin et la Suisse allemande. Jusqu’ici, Fattorini transportait ses marchandises du Tessin vers le nord essentiellement par la route. Celle-ci économise désormais approximativement 900 à 1000 trajets poids lourds par an.

Fattorini a opté pour une collaboration avec CFF Cargo principalement en raison de l’interdiction de circuler de nuit imposée aux poids lourds, mais aussi pour la possibilité de contourner les embouteillages et les coûts qui en découlent. «La nouvelle offre de transport de CFF Cargo est pour nous une bonne solution, parce qu’elle comprend des voyages de nuit via le Gothard et que les trains sont à l’heure», explique le directeur, Massimo Fattorini.

Le nouveau train-navette plus rapide entre Dietikon et le terminal de transbordement de Cadenazzo est en service depuis juin 2013. Lorsque les marchandises arrivent tôt le matin dans les entrepôts en Suisse allemande ou au Tessin, cela se traduit par une meilleure exploitation des capacités pour les chauffeurs.

La gestion respectueuse de l’environnement est importante pour le patron de l’entreprise tessinoise, Massimo Fattorini. La flotte moderne de véhicules composée de modèles de poids lourds Euro 5 et Euro 6 économes CO2, atteste aussi de ce respect de l’environnement. C’est sur cette voie que Fattorini souhaite poursuivre et ce, aussi avec CFF Cargo: «Notre objectif est de transborder la plus grande part possible de nos marchandises par le rail.» Si tout continue de bien fonctionner avec CFF Cargo, il souhaite développer leur collaboration dans un avenir à court ou moyen terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *