Un logisticien développe un nouveau chariot

Les acheteurs en ligne exigent d’obtenir leurs produits de plus en plus rapidement. Ce qui a aussi un impact sur la logistique. FM Logistic utilise un chariot de transport permettant de préparer 48 commandes simultanément. Gain de temps: deux heures par jour.

La part croissante des ventes en ligne dans le commerce exerce aussi une influence sur les processus au sein des sociétés logistiques. L’entreprise française FM Logistic  a ainsi développé avec son partenaire Balea un nouvel outil: l’e-Shopeur. Ce chariot de transport doit faciliter le travail des logisticiens en accélérant la préparation des commandes et donc la livraison au client.

TransportwagenL’e-Shopeur, qui permet de scanner et de peser, est équipé d’un système de détection passage de main. Selon FM Logistic, le chariot peut être utilisé pour la préparation de 48 commandes en simultané. Un système informatique embarqué vérifie l’exactitude des commandes. Il contrôle en outre en temps réel s’il y a de nouvelles commandes. Le chariot  détecte de plus les erreurs au niveau de la préparation grâce au système de pesage intégré sur chaque plateau. Des tests effectués par FM Logistic ont montré que ce nouvel outil aboutit à des gains de temps d’environ deux heures par jour.

La remise au transporteur tarde
Les acheteurs en ligne et les commerçants en ligne vont donc peut-être se rapprocher. Selon une étude de 2016, il faut compter chez 45% des e-commerçants environ quatre heures pour préparer la commande et la remettre au transporteur.  Ce qui risque de ne pas satisfaire 58% des acheteurs: ces derniers attendent en effet la livraison le même jour.

Auteur

International Transport Journal
International Transport Journal

142 articles

Répondre

Vous pouvez utiliser les tags suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>