Un jalon intermodal

La transformation du terminal à Fribourg-en-Brisgau a duré deux ans et coûté 15 M. d’EUR. Les investisseurs, l’exploitant Ralpin et l’OFT suisse, sont satisfaits.

De meilleurs accès et l’utilisation du tunnel Katzenberg sont deux nouveaux avantages.
«On ne peut pas tout remettre à neuf, mais on peut améliorer beaucoup de choses», a dit Leo Tolstoï. C’est en s’inspirant de cette devise que le terminal RoLa (autoroute ferroviaire) de Fribourg a été rouvert en mars 2017 au terme de deux années de travaux. La société d’exploitation Ralpin, qui a fêté l’événement avec l’office fédéral des transports (OFT) et la ville de Fribourg, profite surtout du changement de la direction de chargement. Les camions venant du nord empruntent désormais une route de 600 m à sens unique pour accéder à la rampe menant au train.

Optimisation du chargement

Les travaux permettent de charger les trains de l’autoroute ferroviaire (AF) de façon plus efficace. Plus besoin de faire demi-tour. «Les quelque 15 M. d’EUR sont un investissement dans l’avenir pour le transfert du trafic poids lourds à travers la Suisse», précisent pour Ralpin Erwin Rutishauser, président du conseil d’administration, et René Dancet, CEO.
En inversant la direction des opérations de chargement, il est désormais possible d’utiliser le tunnel du Katzenberg sur la ligne Rheintalbahn vers Bâle. Ralpin peut en outre jouer plus facilement son rôle dans le transfert du trafic vers le mode intermodal – l’autoroute ferroviaire transporte déjà plus de 100 000 camions par an en trafic ferroviaire de marchandises à travers les Alpes. Les statistiques concernant le site de Fribourg sont satisfaisantes. Dans ce terminal, environ 1000 camions sont chargés/déchargés chaque semaine sur 62 trains. Le volume de fret est de 1,7 M. de t par an. Depuis les travaux, il est possible de traiter à Fribourg des trains comptant 25 wagons surbaissés.
Le site appartient à la DB et sa société affiliée Deutsche Umschlaggesellschaft Schiene-Strasse gère les droits d’utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *