Assainissement et agrandissement des ateliers Cargo de Chiasso

Les pelles mécaniques et les grues sont arrivées à Chiasso afin d’assainir et de moderniser les ateliers de la maintenance. Ce site proche de la frontière pourra ainsi se concentrer mieux encore sur les affaires rentables avec des tiers, en forte progression, et préserver ainsi l’emploi. L’objectif est d’achever les travaux d’ici à la fin 2020.

Chiasso est un centre ferroviaire important sur l’axe nord-sud. Les halles de la maintenance CFF Cargo sont toujours bien occupées. Chaque semaine, quelque 45 wagons et 20 locomotives font l’objet de travaux d’entretien afin d’assurer la sécurité de leur exploitation. Les quelque 25 membres du personnel travaillant à Chiasso assurent l’entretien léger au plus près de l’exploitation sur les wagons et locomotives de Cargo et de clients tiers.Les affaires de tiers sont appelées à croître encore, en raison du volume de transport en plein essor à travers le tunnel de base du Saint-Gothard et du bon positionnement du centre d’entretien de Chiasso sur le marché. Les ateliers Voyageurs de Bellinzone et Castione, en revanche, sont spécialisés dans la maintenance lourde.

Les deux halles de Chiasso feront l’objet d’assainissements nécessaires au cours des prochains mois: pour l’atelier des locomotives, presque centenaire et protégé, les travaux porteront sur la toiture et les installations électriques. Le reste de la substance bâtie fera l’objet d’une rénovation douce seulement. Le caractère du bâtiment est ainsi préservé. La conservation des monuments historiques du canton du Tessin et l’Office fédéral de la culture (OFC) ont donné leur feu vert à la transformation et les premiers travaux préparatoires, par exemple le montage des échafaudages, est déjà en cours.

L’exploitation se poursuit

Afin que l’exploitation puisse se poursuivre sans restriction perceptible, l’équipe sur place a consenti d’importants efforts. D’une part, l’atelier des locomotives sera transformé par étapes: la première moitié de la halle sera assainie d’ici à février 2020, puis une deuxième étape interviendra jusqu’en juin 2020. D’autre part, le travail sera organisé selon deux équipes, de nouveaux cheminements logistiques vont être aménagés et de nouvelles aires de garage seront ménagées.

Reconstruction à neuf de la halle des wagons

Pour le bâtiment de maintenance des wagons (construit en 1962) combiné au complexe de bureau, un projet de construction de plus grande envergure est prévu. En effet, la halle aux wagons actuelle ne répond plus aux attentes et aux standards actuels en matière de construction. Avec la nouvelle construction projetée, il sera également possible d’étendre l’offre de maintenance CFF Cargo et de renforcer le site, avant tout au moyen d’investissements dans un tour en fosse intégré. Grâce aux compétences disponibles en matière de systèmes de contrôle des trains, il va être possible d’offrir aux clients internes et externes un «one-stop-shop» pour le reprofilage des essieux des locomotives, wagons et rames automotrices.

Rénové il y a dix ans environ, le bâtiment de bureaux est maintenu dans sa forme actuelle. Sous réserve de la décision des experts, les pelles mécaniques interviendront aussi pour ce projet de construction. D’importantes restrictions prévaudront durant les travaux, débouchant sur des limitations dans le portefeuille de produits de maintenance des wagons. Des concepts de remplacement sont actuellement à l’étude.

Les coûts d’investissement dans les deux ateliers s’élèvent à environ CHF 10 millions, dont CFF Immobilier, en sa qualité de bailleur, assume la moitié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *