CFF Cargo, le Rail Cargo Group et PJ Messtechnik travaillent sur le train de marchandises intelligent

Aujourd’hui, au salon transport logistic de Munich, CFF Cargo, le Rail Cargo Group (RCG) et PJ Messtechnik (PJM) ont signé le contrat en vue d’élaborer conjointement une préparation semi-automatisée des trains. Des solutions de communication et de cloud de conception nouvelle, associées à des capteurs, permettront d’automatiser la préparation des trains dans un avenir proche. L’intégration de l’essai de frein automatique dans la préparation semi-automatisée des trains constitue la première étape de cette solution système. L’objectif commun est d’utiliser un train de marchandises intelligent à l’échelle internationale et de créer ainsi les bases d’un nouveau standard de communication In-Train.

La numérisation progresse dans le trafic de fret ferroviaire. Les exigences des clients relatives à la télématique et aux capteurs dans le trafic de marchandises ne cessent d’augmenter. Il est donc d’autant plus important de standardiser, de numériser puis d’automatiser les processus de production actuels dans le fret ferroviaire. CFF Cargo, le RCG, ainsi que PJM, société experte dans la surveillance des wagons de marchandises, viennent de s’associer pour accélérer le développement d’un train de marchandises intelligent.

Le modèle d’avenir du train de marchandises intelligent
Actuellement, les essais de frein sont effectués manuellement. Ainsi, avant le départ, le fonctionnement des freins de tout train nouvellement formé est vérifié directement sur le wagon par un collaborateur. A l’avenir, cette procédure deviendra automatique, et ce, pour en augmenter la fiabilité et la sécurité, notamment au regard des activités des collaborateurs travaillant au triage et à la préparation des trains.

Le développement conjoint et international de produits dans le fret ferroviaire est judicieux à plus d’un titre. Les solutions élaborées peuvent par exemple être testées par-delà les frontières, en Suisse et en Autriche. Cela accélère l’obtention de la reconnaissance des autorités à l’échelle européenne. C’est la raison pour laquelle CFF Cargo, le RCG et PJM développent ensemble un train test compétitif. Ce projet pilote est une étape majeure dans le développement technologique du fret ferroviaire. En effet, non seulement l’interopérabilité est garantie, mais des standards ouverts sont testés pour le fret européen. Les processus automatisés permettront par ailleurs d’augmenter encore la sécurité et la fiabilité du trafic ferroviaire. Avec le système Waggon Tracker, PJM fournit la technologie de test nécessaire à cet effet. L’entreprise PJM est un centre de contrôle accrédité pour les véhicules ferroviaires. Elle développe et fabrique des produits dans les domaines des techniques de mesure, des solutions de télématique et de monitoring pour le secteur ferroviaire.

Les premiers tests seront déjà effectués cet été. La première génération de trains de marchandises intelligents circulera en exploitation productive en Suisse et en Autriche au deuxième semestre 2018.

Auteur

SBB Cargo
SBB Cargo

903 articles

Répondre

Vous pouvez utiliser les tags suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>