Trafic par wagons complets

Un volume croissant d’eau acheminé par le rail

Au cours des quatre dernières semaines, CFF Cargo a acheminé 543 wagons d’eau minérale du village valaisan d’Aproz vers les centres de distribution de la Migros, soit 160 de plus que sur la même période un an plus tôt. Les deux partenaires ont accompli ensemble un véritable tour de force logistique en très peu de temps. Nous tenons ici à remercier toutes les personnes impliquées pour leur flexibilité.

Léman 2030 favorise le transport de marchandises par rail

Les CFF ont mis en service la nouvelle voie de dépassement fret Coppet–Founex, entre Genève et Lausanne. Elle permet de garantir les capacités du transport fret tout en accompagnant la croissance du trafic voyageurs. A cette occasion, les CFF, les cantons de Vaud et Genève ainsi que l’Office fédéral des transports (OFT) ont réaffirmé aujourd’hui leur volonté de renforcer la part du rail dans le trafic marchandises en faveur d’une économie durable et de répondre au défi climatique en diminuant les émissions de CO2.

Débat entre experts: «L’heure de l’automatisation du fret ferroviaire a sonné»

En mai dernier, CFF Cargo a été la première entreprise de fret ferroviaire d’Europe à introduire l’attelage automatique pour ses transports. En combinaison avec l’essai automatique des freins et le système d’alerte anticollision sur les locomotives de manœuvre, l’attelage automatique est constitutif de l’exploitation à une seule personne. Ces trois technologies secondent l’agent de manœuvre lors de la préparation des trains.

L’attelage automatique fait son entrée à CFF Cargo

Depuis début mai, des trains de CFF Cargo circulent avec des attelages automatiques. Quelque 100 wagons et 25 locs destinés au trafic combiné intérieur ont été modifiés l’an dernier à cet effet. C’est une première étape importante vers l’automatisation partielle du dernier kilomètre de l’exploitation ferroviaire. CFF Cargo joue ici un rôle de pionnier européen. La Confédération appuie ce projet pilote par ses investissements. Elle appelle de ses vœux une impulsion vers la nécessaire modernisation du fret ferroviaire.