Les CFF lancent le processus de partenariat pour CFF Cargo

Les CFF souhaitent trouver des partenaires pour une prise de participation minoritaire de 10 à 49% dans CFF Cargo SA, en vue de renforcer l’orientation entrepreneuriale de la société du groupe. Les acteurs intéressés peuvent se manifester auprès de l’entreprise de conseil mandatée, PwC, jusqu’au 5 octobre 2018.

En Suisse, la branche des transporteurs est tributaire d’offres ferroviaires attrayantes et a organisé sa logistique en conséquence. À l’avenir également, CFF Cargo SA souhaite assurer un fret ferroviaire pérenne et moderne. Ces dernières années, ce secteur d’activité a été assaini en donnant la priorité à l’autofinancement. CFF Cargo SA a ainsi bouclé les exercices 2013, 2014 et 2016 sur un résultat positif. Le fret ferroviaire a amélioré sa performance d’entreprise de 200 millions de francs depuis 2011: les déficits structurels des années 1990 ont été comblés, et une orientation plus prononcée vers la branche du commerce a permis de contenir les conséquences de la désindustrialisation. Après un repli en 2017, la division responsable du fret ferroviaire a renoué avec les bénéfices au premier semestre 2018. Le programme d’assainissement en cours porte ses fruits.

En 1999 déjà, CFF Cargo a été transformée en société anonyme de droit privé, avec l’objectif de développer des joint ventures avec des acteurs tiers. Dans le cadre de la révision complète de la loi sur le transport de marchandises (LTM) en 2015, les CFF ont suggéré de renforcer l’autonomie de CFF Cargo. Le Conseil fédéral et le Parlement ont approuvé l’ouverture de l’actionnariat à une prise de participation minoritaire en 2017.

Recherche de partenaires avec CFF Cargo, hors segment international

CFF SA entend ainsi renforcer le caractère entrepreneurial de son segment responsable du fret ferroviaire. Cela implique des liaisons plus rapides et plus fréquentes, des sillons réservés et une automatisation accrue, en vue de renforcer le positionnement de CFF Cargo tout en tenant compte des exigences accrues de la clientèle envers la chaîne logistique. Les aménagements prévus par PRODES 2030/35 sur l’axe est-ouest profiteront également au trafic marchandises.

Le renforcement de l’orientation entrepreneuriale de CFF Cargo passe par un partenariat. La recherche d’une participation minoritaire, comprise entre 10 et 49%, commence aujourd’hui. Elle porte sur le secteur suisse du fret ferroviaire, y compris l’import et l’export, à savoir le trafic par wagons complets, le trafic combiné et le trafic par trains complets des CFF. Par leur prise de participation, les partenaires pourront contribuer au développement futur du fret ferroviaire en Suisse et façonner l’avenir du transport ferroviaire, respectueux de l’environnement et tourné vers l’avenir.

Cette offre ne porte pas sur SBB Cargo International. SBB Cargo International SA est actuellement une entreprise commune de CFF Cargo SA (75%) et Hupac SA (25%); ce modèle de partenariat a fait ses preuves depuis 2011. Au début 2019, SBB Cargo International sera détachée de CFF Cargo SA et dirigée comme une filiale autonome des CFF.

Dès aujourd’hui et jusqu’au 5 octobre inclus, il est possible de manifester son intérêt à un partenariat sur le long terme. L’entreprise de conseil PwC constitue le premier interlocuteur. Le processus doit être bouclé d’ici à la fin 2019.

Une société du groupe jouissant d’une autonomie entrepreneuriale plus grande

Dès 2019, CFF SA dirigera CFF Cargo SA comme une société du groupe. Cela renforcera l’autonomie entrepreneuriale de CFF Cargo, sans que se perdent les importants avantages du chemin de fer intégré. À partir du début 2019, le Conseil d’administration de CFF Cargo SA comptera par ailleurs au moins une personne issue de l’extérieur. La recherche de cette personne est en cours. Au terme du processus de partenariat, une personne externe sera nommée à la présidence du Conseil d’administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *