Éléments en béton pour Swissgrid

Swissgrid œuvre à la construction d’un tunnel entre La Bâtiaz et Le Verney depuis octobre 2020. Celui-ci abritera une ligne à haute tension souterraine. Le soutènement de la galerie du tunnel sera assuré par 532 voussoirs. Le poids total de ces éléments préfabriqués en béton formant un anneau du tunnel s’élève à quelque 7182 tonnes. Le transport des éléments entre Padova en Italie et Saint-Maurice, ce qui représente un trajet de 500 km, s’effectuera sur rails. Une solution respectueuse de l’environnement.

La société CSC SA perce un tunnel entre La Bâtiaz et Le Verney pour le compte de Swissgrid, qui y installera une ligne à haute tension souterraine. Le perçage du tunnel a commencé en Piloté depuis Le Verney et baptisé «Giorgia», le mini-tunnelier sert à percer et à consolider le puits de 2,5 mètres de haut qui est réalisé à une profondeur de 12 à 20 mètres. Le soutènement du tunnel se fera à l’aide de 532 voussoirs. Chacun d’eux pèse 13,5 tonnes et présente un diamètre de 2,5 mètres.

Les délais impartis étant relativement serrés, le tunnelier fonctionne en continu, de sorte que le nombre de voussoirs mis en place chaque jour est compris entre trois et cinq. Cela implique une chaîne d’approvisionnement très sophistiquée. Les éléments sont fabriqués à Padova, en Italie, puis acheminés jusqu’à Domodossola par la compagnie de fret ferroviaire italienne Mercitalia Rail. Le transport entre Domodossola (IT) et Saint-Maurice est confié à CFF Cargo sur décision des responsables du projet, puisque cette solution est la mieux adaptée aux exigences (capacité de transport et fiabilité). En cas de transport routier, cinq à sept semi-remorques surbaissées auraient dû transiter chaque jour par le col du Simplon, ce qui aurait été difficile à organiser et aurait nécessité l’octroi d’une autorisation spécifique.

Eric Wichoud, responsable de projet CFF Cargo, et Lukas Zimmerman, Key Account Manager Vente à l’international, ont joué un rôle décisif dans la mise en œuvre de ce mandat. En effet, ils sont parvenus à relever de nombreux défis en matière de planification. L’un d’eux consistait à assurer le fonctionnement continu du tunnelier. Concrètement, cela signifie que CFF Cargo doit garantir l’approvisionnement en voussoirs, et ce à tout moment. Cela nécessite une grande cadence de transport et donc une parfaite coordination logistique avec Mercitalia Rail. Par ailleurs, six camions de la société Friderici doivent être à disposition à l’arrivée du train pour transporter les éléments en béton entre Saint-Maurice et le chantier de Martigny durant deux jours. Un chariot élévateur lourd d’une capacité de charge adéquate a été spécialement acheminé de Schüpfen au Valais pour transborder les éléments d’un poids individuel de 13,5 tonnes. Après une phase de planification intense, le premier des sept trains a pris le départ le 21 octobre 2020, marquant ainsi le lancement de ces opérations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.