Vérification du point de desserte : plus de 95% des transports maintenus sur le rail

En septembre 2019, CFF Cargo a achevé la deuxième phase de l’examen des points de desserte peu fréquentés annoncé en mars 2018.

En collaboration avec des clients et des cantons dans toute la Suisse, CFF Cargo a examiné au total plus de la moitié des 344 points de desserte et a étudié, puis défini diverses alternatives possibles à la desserte quotidienne fixe. Les solutions retenues permettent de maintenir sur le rail environ 95% des marchandises.

Les CFF souhaitent continuer à renforcer le trafic par wagons systématique, qui comprend désormais 154 points de desserte, afin d’être en mesure de proposer à leurs clients une offre régulière, fiable et performante. Ce sont en effet là les atouts du chemin de fer. Dans ce contexte, CFF Cargo endosse le risque lié au taux d’occupation.

Sur 131 points de desserte, des solutions sur mesure sont mises en place pour satisfaire les besoins des clients. Ces solutions sont réévaluées tous les ans avec les clients. CFF Cargo peut ainsi desservir les clients selon leurs demandes spécifiques et réagir de manière plus souple aux modifications de quantités.

59 points de desserte seront supprimés à compter du changement d’horaire 2019/2020, étant donné que la demande actuelle ne permet pas d’y garantir la rentabilité requise. Dans certains cas, il a été possible de s’accorder sur des solutions par trains complets ou des transferts de transports vers d’autres points de desserte. Si la quantité des wagons transportés repartait à la hausse sur les points de desserte concernés, la desserte en trafic par wagons complets pourra être réexaminée. Par ailleurs, les trains complets peuvent toujours circuler vers tous les points de desserte en Suisse.

Au cours de la première phase en 2018, 35 points de desserte de l’Oberland bernois et du Jura ont déjà été examinés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *