Protocole d’accord signé entre CFF Cargo, le canton du Jura et les Chemins de fer du Jura (CJ) au sujet du fret ferroviaire

CFF Cargo a élaboré sa future offre avec ses clients, les cantons du Jura et de Neuchâtel et les Chemins de fer du Jura (CJ). Avec les solutions retenues, plus de 80 % du trafic peut encore être assuré par le rail.

Le trafic des wagons isolés dans le canton du Jura se fera prioritairement sur le point de chargement de Delémont (Ballastière, site Alcosuisse) à partir du changement d’horaire 2018/2019. CFF Cargo maintiendra la desserte des points de chargement de Alle, Bure, Porrentruy et Glovelier. Pour ce faire, CFF Cargo offrira des solutions flexibles à ses clients, selon des accords spécifiques. En outre, après d’intenses discussions avec l’industrie forestière, un autre point de chargement de bois a été défini :  Les Verrières, dans le Jura neuchâtelois.

Sur le réseau à voie étroite, les CJ souhaitent à l’avenir passer à un nouveau concept innovant. Toutefois, une période de transition est nécessaire pour faire avancer ce développement. CFF Cargo et les CJ ont trouvé une solution provisoire pour le réseau à voie étroite. L’objectif est de prendre en charge le trafic de/vers Le Noirmont, Saignelégier et La Ferrière via le point de jonction de Glovelier. L’offre prévoit que les transports seront remis aux CJ deux fois par semaine.

Ces solutions ont été finalisées en collaboration avec les cantons du Jura et de Neuchâtel ainsi que les CJ. Avec les solutions retenues, plus de 80 % du trafic peut encore être assuré par le rail.

Dans l’arc jurassien, 16 points de desserte ont été passés à la loupe : 14 dont dans le canton de Jura et deux dans le canton de Neuchâtel. Au total, environ 5700 wagons ont desservi les 14 points de desserte en 2017, cela représente moins de deux wagons par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *