SBB Cargo Blog

Trier par:

Éléments en béton pour Swissgrid

Swissgrid œuvre à la construction d’un tunnel entre La Bâtiaz et Le Verney depuis octobre 2020. Celui-ci abritera une ligne à haute tension souterraine. Le soutènement de la galerie du tunnel sera assuré par 532 voussoirs. Le poids total de ces éléments préfabriqués en béton formant un anneau du tunnel s’élève à quelque 7182 tonnes. Le transport des éléments entre Padova en Italie et Saint-Maurice, ce qui représente un trajet de 500 km, s’effectuera sur rails. Une solution respectueuse de l’environnement.

Doublement durable: le chemin de fer pour revaloriser la ferraille

En collaboration avec les partenaires logistiques Ultra-Brag AG et Stahl Gerlafingen AG, CFF Cargo met en œuvre une solution de transport novatrice et respectueuse du climat pour la ferraille destinée à la revalorisation de l’acier. À l’avenir, jusqu’à 100 000 tonnes de ferraille d’acier provenant de l’étranger pourront être livrées sur demande et par voie ferroviaire depuis les ports suisses du Rhin à l’usine de Stahl Gerlafingen dans le canton de Soleure. Ultra-Brag AG est responsable du stockage temporaire et du chargement de la ferraille d’acier. Cela permettra de soulager les routes d’environ 4000 camionnages par an.

L’exercice 2020 a été marqué par la pandémie de coronavirus

Alors que CFF Cargo avait dégagé un résultat équilibré en 2019, l’exercice 2020 a fait les frais de la crise sanitaire. La réduction des dépenses n’a pas suffi à compenser la baisse significative du volume de transport et la chute des recettes. Malgré les 19 millions de francs de subventions débloqués par la Confédération pour faire face à la pandémie de coronavirus, CFF Cargo clôture l’exercice 2020 sur une perte de 34,7 millions de francs.

CFF Cargo face à d’importantes chutes de neige – Merci pour votre compréhension et pour vos efforts considérables

La semaine dernière, les fortes chutes de neige ont parfois pratiquement paralysé le trafic marchandises. Le personnel de CFF Cargo a travaillé sans relâche afin de dégager, entre autres, les aiguilles et des voies à la main. Grâce à cet engagement, une grande partie des marchandises urgentes a malgré tout pu être livrée.