SBB Cargo Blog

Trier par:

L’attelage automatique fait son entrée à CFF Cargo

Depuis début mai, des trains de CFF Cargo circulent avec des attelages automatiques. Quelque 100 wagons et 25 locs destinés au trafic combiné intérieur ont été modifiés l’an dernier à cet effet. C’est une première étape importante vers l’automatisation partielle du dernier kilomètre de l’exploitation ferroviaire. CFF Cargo joue ici un rôle de pionnier européen. La Confédération appuie ce projet pilote par ses investissements. Elle appelle de ses vœux une impulsion vers la nécessaire modernisation du fret ferroviaire.

Coup d’envoi du projet «Attelage automatique numérique»

Un consortium emmené par la Deutsche Bahn teste dès à présent l’attelage automatique numérique (Digital Automatic Coupling ou DAC en anglais; DAK en allemand) dans le fret ferroviaire. CFF Cargo fait partie de ce consortium et livre des enseignements précieux puisque l’entreprise utilise depuis plus d’un an maintenant un système d’attelage automatique dans le cadre de l’exploitation. La technologie en question est compatible avec le nouveau projet commun européen. Les essais pilotes ont lieu de juillet 2020 à décembre 2022.

Les tests l’ont démontré: le train 5L est silencieux et performant.

Le train 5L a terminé sa phase pilote fin 2017, ce qui a également marqué la clôture du projet de recherche. Les kilomètres tests parcourus ainsi que les essais sonores et thermiques réalisés se sont révélés à la hauteur des attentes: les wagons sont plus silencieux et performants que les véhicules de conception traditionnelle. Le train va à présent passer à l’exploitation en conditions réelles chez le client, l’objectif étant de recueillir des expériences pratiques en plus des résultats des mesures obtenus. Il s’agira d’examiner si les composants utilisés passent aussi la rampe en conditions d’exploitation réelles.